Sri Lanka en 8-10 jours

PrésentationItinéraireProgrammeTransportsLogementVisitesGuidesPhotos

Nous avons passé une grande semaine au Sri Lanka fin décembre 2013 / début janvier 2014.

Cette île au Sud-Est de l’Inde, aussi grande que l’Irlande, à toutes les raisons de redevenir une destination à la mode. Le climat en fait une excellente destination d’hiver que l’on veuille se reposer dans des resorts sur les plages du Sud ou que l’on souhaite découvrir son riche passé culturel.

Résumé - Une grande semaine au Sri Lanka
Séjour de 8-10 jours autour du nouvel an.
Vols – Paris – Doha – Colombo avec Qatar Airways.
Hébergement en hôtels.
Circuit en train, chauffeur privé et bus.
Monnaie – Roupie sri lankaise (1€=180Rs / 1000Rs=5,5€).

L’île n’étant pas très grande, y passer une grande semaine permet d’en découvrir les principaux atouts. Un voyage de deux ou trois semaines semble toutefois être un bon compromis si l’on souhaite prendre son temps…

Bouddhas dans une grotte à Dambulla dans le triangle culturel.

Bouddhas dans une grotte à Dambulla dans le triangle culturel.

Pour naviguer dans ce voyage, les onglets ci-dessus permettent d’accéder :

  • Programme – Feuille de route synthétique du voyage avec commentaires sur ce qu’il faudrait modifier.
  • Itinéraire – Carte présentant le parcours effectué et les lieux visités.
  • Transport – Récapitulatif des modes de transport au Sri Lanka.
  • Logement – Présentation des hôtels visités.
  • Visites – Résumé des visites.
  • Guides – Sélection des guides utilisés pour le voyage.
  • Photos – Album photo du voyage.

1er jour – Vol Aller

  • Départ à 9h. Vol Paris CDG – Doha, durée ~7h.
  • Escale à Doha, moins de deux heures.
  • Vol Doha – Colombo, durée ~4h.
  • Voir Transports.
Nos incontournables du Sri Lanka

Kandy, son lac, son temple.
Dambulla & Sigiriya dans le triangle culturel.
Pic d’Adam et son lever de soleil au-dessus des nuages.
Plantations de thé des montagnes du Centre.
Safari dans la réserve d’Uda Walawe.

2ème jour – Kandy

Arrivée à Colombo à 3h15 du matin

  • Taxi vers la gare Colombo Fort (2650 Rs – ~15€, ~40 minutes).
  • Train Colombo-Kandy (train vers Badulla) train « express » durée 2h30-3h  (5h55-9h / 7h-9h31 / 9h-11H36). 180 Rs/billet de 2nde classe (Transports).

Kandy

  • Repos & découverte de la ville
  • Spectacle de danses traditionnelles au Cultural Hall à côté du Temple de la dent (17h30, 500 Rs)
  • A voir, Visites.

Logement à Kandy

3ème jour – Triangle culturel – Dambulla & Sigiriya

Triangle culturel

  • Singes Sri LankaExcursion d’une journée avec chauffeur (Transports). Prix via l’hôtel : 6750 Rs / prix proposé d’un tuk-tuk : 5000 Rs.
  • Visites de Dambulla & de Sigiriya (voir Visites). Possibilité de s’arrêter dans un spicy garden vers Matale.

Logement

  • Nuit au Settle Inn Tourist Lodge Logement.

4ème jour – Kandy – Nuwara Eliya

Kandy

  • Temple de la dent (1 000 Rs ; ~5,5€). Cérémonie surtout utile pour les fidèles, peu d’intérêt pour les touristes (voir Visites).
  • Possibilité d’excursion à 4km au Peradeniya Botanical Garden (1 100 Rs). Y aller en tuk-tuk ou en bus (15 min).

Transport vers Nuwara Eliya

  • Gare Sri LankaUn seul train par jour – 12h25-16h03
  • A réserver la veille au moins la veille pour des places réservées (guichet à gauche dans le hall). Places en 2nde classe à 180 Rs, guichet n°4.
  • Arrivée à la gare de Nanu Oya (à 10 km de Nuwara Eliya) : prendre taxi (300 Rs) ou tuk-tuk (Transports).

Logement à Nuwara Eliya

  • Hôtel Heavinly Home Inn (33€)
  • A éviter, voir Logement.

5ème jour – Nuwara Eliya – Adam’s Peak

Nuwara Eliya

  • Visite de la ville. Très décevant, voir Visites.
  • Possibilité de visiter une plantation de thé.

Transport de Nanu Oya vers Hatton

  • Train à 12h02-13h33 ou 13h50-15h11.
  • Bus entre Hatton et Dalhousie (34 km au sud, 1h30 de bus ; 75 Rs).
  • Via l’hôtel, taxi à 2500 Rs (Transports).

Logement à Dalhousie

  • Punsisi Rest House (6500 Rs avec dîner et petit-déjeuner pour deux).
  • Cher, voir Logement.

Dans la nuit, ascension du Pic d’Adam (voir Visites)

  • Repos à l’hôtel.
  • Départ vers 2h.
  • Lever du soleil au sommet vers 6h00.

6ème jour – Haputale

Pic d’Adam

  • Pic d'AdamDescente du Pic d’Adam (2h30-3h).
  • Repos à l’hôtel, douche et petit déjeuner.

Transport de Hatton vers Haputale

  • Bus ou taxi de Dalhousie à la gare de Hatton.
  • Train en direction de Badulla ; 13h08-16h08 / 14h35-17h36. Le train de 13h est arrivé avec plus de deux heures de retard ce qui semble habituel pour ce train.
  • Descente à Haputale. Tuk-tuk vers l’hôtel (~100 Rs) (Transports).

Logement à Haputale

7ème jour – Haputale – Embilipitiya

Usine de thé – Lipton

  • Transport en tuk-tuk pour 500 Rs (Transports).
  • Visite de la Lipton Tea Factory (visite de moins d’une heure) (voir Visites).
  • Possibilité de randonnée vers le Lipton’s Seat.

Transport de Haputale vers Embilipitiya

  • Hôtel propose un taxi pour 12000 Rs
  • Via un tuk-tuk, taxi pour 6000 Rs (Voir Transports & Visites)

Logement à Embilipitiya

8ème jour – Uda Walawe – Negombo

Safari – Parc National d’Uda Walawe

  • Elephant transit home - Uda WalaveDépart à 5h30 de l’hôtel
  • Entrée du parc, Prix – + de 2000 Rs.
  • Safari terminé vers 10h00-10h30.
  • Voir Visites.

Transport vers Negombo

  • Bus Embilipitiya-Negombo. Il y a des directs mais ils partent tôt le matin (pendant le Safari), se renseigner comme on peut à la gare routière.
  • Soit prendre un bus vers Colombo puis aller vers Negombo (plus cher et long), soit prendre un bus qui part à midi de la gare routière d’Embilipitiya et qui fait le trajet Embilipitiya-Katunayake. Prix : 250 Rs, durée annoncée 4h, en réalité 6h mais prix imbattable.
  • Une fois à la gare routière de Katunayake, prendre un tuk-tuk vers l’hôtel à Negombo (~700-800 Rs) (Transports).

Logement à Negombo

9ème jour – Negombo

Negombo

  • Temple hindouVisite, promenade, repos (voir Visites).

Logement à Negombo

  • Nuit à Avenra Garden Hotel

10ème jour – Vol retour

Transport Negombo – Aéroport de Colombo

  • Trajet de 7 km – 20 minutes
  • Taxi : 2500 RS / tuk-tuk réservé la veille auprès d’un chauffeur sympathique, 800 Rs sans négocier.
  • Vol : Départ 9h10 – arrivée 18h55 à Paris (Transports).

Vols et aéroport de Colombo

Logo Qatar AriwaysVol aller

  • Vols aller : Paris – Doha – Colombo avec Qatar Airways. Réservé deux mois avant, 1100€ / personne. Départ vers 10h le matin, arrivée à Colombo vers 3h le lendemain matin.
  • Durée des vols : un peu moins de 13 heures (Paris-Doha, 7h / Escale, moins de deux heures / Doha-Colombo, 4h).
  • L’escale à Doha est assez courte et cela ne rallonge pas énormément par rapport à un vol direct. La compagnie SriLankan Airlines propose un vol direct quotidien entre Colombo & Paris.

Aéroport de Colombo Bandaranaike

  • Le vol de Qatar Airways arrive dans la nuit à l’aéroport de Colombo. Il y a en réalité des vols qui arrivent tout au long de la nuit et l’aéroport n’est absolument pas désert comme on pourrait l’imaginer.
  • Avant de récupérer ses baggages, il faut passer par l’immigration avec son document ETA (complété et payé en ligne sur http://www.eta.gov.lk/slvisa/) ce qui se fait assez vite.
  • Des bureaux de change se trouvent dans le hall principal ainsi que des DAB/ATM tout à gauche lorsque l’on sort de la zone d’arrivée.

Navette / Transfert Aéroport de Colombo – Centre-ville de Colombo & Negombo / Aéroport de Colombo

  • Pour aller à Colombo, le plus rapide est de prendre un taxi. Il y a un guichet de taxi dans le grand hall de l’aéroport. L’aéroport vous donne le prix selon la destination et quelqu’un vous accompagne jusqu’à un taxi à l’extérieur. Cela permet d’avoir un tarif « officiel » et de ne pas avoir à négocier un taxi.
  • Pour aller à la gare de Colombo Fort, cela nous à coûté un peu plus de 2600 Rs (~15€). Vers 4h du matin, le taxi a mis moins de 40 minutes pour le trajet aéroport-gare de Colombo.
  • Il existe également des bus et vous avez la possibilité (comme toujours au Sri Lanka) de prendre un tuk-tuk.
  • Pour le retour, nous avons pris un tuk-tuk depuis Negombo. Sans négocier, cela nous a coûté 800 Rs (~4,5€). Le trajet a duré un peu moins de 20 minutes.

Vol retour

  • Vols retour Colombo – Doha – Paris avec Qatar Airways. Durée : ~14h.
  • Il est prudent d’arriver assez tôt à l’aéroport de Colombo. En effet, les contrôles de sécurité, malgré leur grande légèreté, prennent du temps…
  • L’aéroport de Doha est, semble-t-il, connu pour son DutyFree. Certes, on peut acheter une Porsche, un sèche-cheveux ou des jeux pour enfants, mais les prix n’ont rien de révolutionnaire pour un DutyFree… Pour les cigarettes par exemple, les prix sont plus intéressants à Colombo.

Tuk-tuk au Sri Lanka

  • SriLankaTukTukLe tuk-tuk est omniprésent en Asie du Sud-Est, le Sri Lanka en est le parfait exemple… Moyen de transport peu cher, rapide et efficace, c’est vraiment l’idéal pour se déplacer en ville ou pour des trajets plus ou moins courts.
  • Il est préférable de négocier et de se mettre d’accord sur le tarif avant de monter même si cela ne change pas énormément le prix si on raisonne en € ou en $. Cela coûte généralement quelques centaines de roupies. Voir Programme ci-dessus où il est indiqué le prix des principaux trajets que l’on a fait.
  • Il est bien plus intéressant de « réserver » directement le tuk-tuk plutôt que de passer par l’hôtel (~1/2 prix). Nous avons plusieurs fois demandé au tuk-tuk de repasser nous chercher à une certaine heure et il n’y a jamais eu de problème de retard.

Train au Sri Lanka

  • En bref : c’est pratique, assez peu cher, pas très rapide et ne dessert pas toutes les régions…
  • Le train permet de découvrir le paysage sri lankais à moindre frais. Le trajet Kandy-Ella est tout simplement magnifique. Visiter les montagnes du centre avec le train peut-être une bonne idée, il faut cependant bien faire attention au réseau car la ligne ne suit pas forcément un itinéraire très logique (http://www.railway.gov.lk/).
  • Afin de vous organiser, vous pouvez consulter les horaires sur le site officiel : http://www.railway.gov.lk/
  • Les billets qui permettent d’avoir une place assise réservée sont à prendre au guichet Intercity. Attention, ils ne correspondent pas forcément à la 1ère classe. Nous avons eu des billets TCR (third class reserved) qui ne sont réservés que par des touristes. Les billets réservés nous ont coûté 400 Rs (~2,2€).
  • Mise à part le premier trajet (Colombo-Kandy), nous avons préféré voyager en 2ème classe sans réservation (180 Rs, ~1€).
  • Le train a beau être pratique, il est nécessaire de parler anglais pour s’en sortir et on a vu passer des trains avec plus de deux heures de retard…

Trajet Colombo – Kandy

  • SriLankaTrain3Lors de notre arrivée, il n’y avait plus de billets qui permettent d’avoir des places réservées. Nous avons donc acheté des billets de 2ème classe à 180 Rs (~1€) pour le train de 5h55 vers Kandy-Badulla.
  • Instant récit : C’était un samedi, pendant les vacances sri lankaises. Le quai était bondé 20-30 minutes avant l’arrivée du train et cela a été une très grande cohue (appréciez la nuance) lors de son entrée en gare. Nous avons alors découvert que les Sri Lankais n’avait pas peur de bousculer tout le monde pour monter à bord et trouver une place assise. Cet exercice plaira aux habitués des métros bondés. N’espérez tout de même pas trop avoir une place assise… Nous avons donc fait 3h de train debout, serrés et bousculés. Le train commence à se vider à partir de Kandy.

Trajet Kandy – Hatton – Nanu Oya – Haputale – Ella

  • Ces villes sont desservies par le train qui fait Colombo – Badulla.
  • Les paysages des montagnes et des plantations de thé sont vraiment magnifiques.

Voiture avec chauffeur au Sri Lanka

  • En bref : c’est pratique, confortable, cher et ça roule à environ 30-35 km/h.
  • Nous avons réalisé deux trajets en prenant un chauffeur : l’un pour visiter les sites de Dambulla et de Sigiriya à partir de Kandy, l’autre pour aller de Haputale à Embilipitiya.
  • Pour une voiture d’une journée et un trajet Kandy – Dambulla – Sigiriya – Kandy, nous avons réservé auprès de l’hôtel pour 6500 Rs (~36€). Un tuk-tuk nous a proposé le même trajet en voiture pour 5000 Rs (et 3500 Rs en tuk-tuk mais c’est long). Il faut compter 3 heures pour faire les 90km entre Kandy et Sigiriya.
  • Il est compliqué de relier les montagnes du centre au sud du pays. Nous avons donc pris une voiture pour faire le trajet Haputale / Embilipitiya pour aller au parc d’Uda Walawe. L’hôtel nous proposait de le faire pour 12000 Rs (~67€ !). Un tuk-tuk nous a proposé le même trajet en voiture pour 6000 Rs, comptez 2h30.

Bus au Sri Lanka

  • BusPublicSriLankaEn bref : pas cher, peu confortable et peu pratique avec de gros sacs et ça roule à environ 30-35 km/h (malgré une impression de vitesse étonnante)…
  • Il y a des bus publics et privés qui circulent dans tous les sens. Pour les prendre, il faut : trouver quelqu’un qui connaît et qui parle à peu près anglais, ne pas avoir peur des retards et de faire une partie du trajet debout…
  • Pour aller d’Embilipitiya à Negombo, nous avons fait le trajet Embilipitiya / Katunayake. On nous avait dit que cela prendrait 4h… Le bus part à 12h, nous sommes arrivés à 18h. Le billet coûte 250 Rs (~1,5€). Pour 200km, c’est imbattable…
  • Autant dire qu’il n’y a pas de pause, pas de place pour les sacs, que les sièges sont fait pour de petits gabaris et que beaucoup de personnes font le trajet debout.
 

Hôtel à Kandy – Settle Inn Tourist Lodge

  • En bref – Bien, il y a sûrement mieux et bien pire à Kandy dans cette gamme de prix.
  • Prix – ~7000 Rs ; ~40€ / nuit avec 2 petits déjeuners
  • Bonne localisation – L’hôtel est situé à l’extrémité du lac de Kandy, de l’autre côté du centre-ville, à environ 20 minutes à pied du Temple de la dent.
  • Lieu agréable – Le petit atrium et l’espace petit-déjeuner sont assez agréables. Les chambres ont juste le minimum mais cela correspond à la gamme de prix et à la localisation de l’hôtel.
  • Le petit déjeuner est correct même s’il ne faut pas être pressé…
  • L’hôtel peut organiser les sorties vers les sites du triangle culturel pour un prix raisonnable (6750 Rs pour Sigiriya) mais qui peut être bien inférieur si l’on passe par un chauffeur de tuk-tuk…

Hôtel à Nuwara Eliya – Heavinly Home Inn

  • En bref – A éviter, dur à trouver, loin du centre-ville, très très décevant.
  • Prix – 33€ via booking.com.
  • Localisation décevante – Le lieu est difficile à trouver, c’est dans une impasse qui ne donne même pas sur la rue de l’adresse indiquée. On nous a dit que le centre-ville était à 10 minutes sans nous dire comment y aller. On a fini par trouver un tuk-tuk sur la route qui nous a conduit au centre-ville.
  • Accueil et lieu pas agréables – La grille était fermée à notre arrivée, il a fallu frapper pendant quelques minutes avant que quelqu’un ouvre une fenêtre et se dise qu’il y avait un problème. La dame ne se souvenait pas de notre réservation et elle a prétexté avoir été une demie-heure dans le jardin sans pouvoir entendre le téléphone… Les photos laissent penser qu’il y a une superbe vue le lac mais le lac est assez loin (et sans intérêt). L’humidité dans la chambre était très importante. La télévision, certaines prises électriques ainsi que le wifi ne fonctionnaient pas. La dame n’a pas entièrement rendu la monnaie sur le prix de la chambre. Passez votre chemin.

Hôtel à Dalhousie – Punsisi Rest House

  • En bref – Bien situé pour le Pic d’Adam, seule chose pouvant expliquer des tarifs trop élevés par rapport à la qualité de l’hébergement.
  • Prix – 6500 Rs avec 2 dîners et 2 petits déjeuners.
  • Bonne localisation à Dalhousie, à une vingtaine de minutes du départ de l’ascension du Pic d’Adam.
  • Accueil – Correct sans plus, il faut demander des chambres en hauteur afin d’être tranquille même si le fait de monter à sa chambre est déjà une ascension en soi… L’hôtel nous a demandé de payer 2 500 Rs le taxi depuis Hatton (à comparer au bus qui coûte 75 Rs) alors que l’on avait compris bien moins cher au téléphone.
  • Repas – Le dîner est un peu pauvre (un buffet sans véritable choix) mais il n’y a pas beaucoup d’autres possibilités à Dalhousie pour manger… Le petit déjeuner au retour du Pic d’Adam est quant à lui assez copieux et agréable.
  • L’hôtel n’a pas de site internet,

Hôtel à Haputale – Olympus Plaza Hotel

  • En bref – Très bon rapport qualité-prix, chambre et accueil agréables.
  • Prix – 45€ déjà payé via Agoda.
  • Localisation correcte – L’hôtel est situé sur les hauteurs de Haputale. Il est nécessaire d’avoir un tuk-tuk pour profiter de la ville et des environs de Haputale.
  • L’accueil se la joue grand hôtel avec thé, sucrerie, etc. Le personnel est très serviable et ne peut pas passer trois minutes sans vous demander si tout se passe bien. Le service de laverie, bien qu’un peu cher, est efficace.
  • La chambre est confortable et très calme. A noter, il n’y a pas de chauffage (on nous cependant donné une deuxième couverture).
  • Il y a un bar et un restaurant où les prix sont très corrects (500-800 Rs les plats) comparé au standing de l’hôtel. Les plats sont bons et le bar dispose d’un grand billard pour se divertir.
  • Passer par l’hôtel pour obtenir un taxi ou un tuk-tuk revient extrêmement cher. Ils nous ont proposé de nous emmener à Embilipitiya pour 12000 Rs, soit le double d’une voiture proposée par un chauffeur de tuk-tuk…

Hôtel à Embilipitiya – Pavana Resort Hotel

  • En bref – Bon rapport qualité-prix, chambres un peu rustiques mais piscine agréable.
  • Prix – 20€ pour une chambre sans A/C via booking.com.
  • Localisation correcte non loin de la gare routière d’Embilipitiya mais l’hôtel n’est pas si proche du parc d’Uda Walawe que ce que le site internet laisse croire.
  • La chambre sans A/C ni eau chaude fait un peu précaire… Mais bon, à ce prix là… La piscine est récente et est très agréable pour se détendre (sachant qu’il n’y a pas beaucoup de choses à faire à Embilipitiya…). Ils proposent également des chambres avec A/C.
  • Le véritable atout de l’hôtel est de proposer un safari pour le parc d’Uda Walawe (voir Visites>Uda Walawe) pour un prix raisonnable (4500 Rs).

Hôtel à Negombo – Avenra Garden Hotel

  • En bref – Hôtel cher qui se veut chic et classe mais sa localisation le rend non attractif.
  • Prix – 28 000Rs (~150€) pour 2 nuits via booking.com (ajout d’une taxe en plus du prix booking).
  • Mauvaise localisation – On est loin de la plage, loin du centre-ville. Il faut prendre un tuk-tuk si l’on veut sortir. Le lieu est magnifique mais il n’y a rien à faire, quel dommage…
  • Accueil – L’hôtel tente un accueil de palace mais, hélas pour eux, ils ne sont pas au niveau des standards occidentaux. C’est agréable de servir un jus de fruits pour faire patienter mais il serait pur jus, cela serait plus chic. Il manquait une serviette, il n’y avait pas de serviette pour la piscine alors qu’on nous a dit qu’on en aurait une, les cendriers n’étaient pas vidés, etc.
  • La chambre et la literie sont vraiment très agréables. Il y a une grande piscine au centre de l’hôtel (raison du choix de cet hôtel) mais le lieu sert pour accueillir des mariages et c’est bizarre d’aller se baigner au milieu de Sri Lankais en costume qui vous dévisagent…
  • Les mariages durant les week-ends génèrent un bruit non négligeable…
  • La restauration est bonne à des prix corrects. On peut facilement partager un plat.

Kandy

Ville

  • Coucher de soleil sur le lac de KandyKandy est la capitale religieuse de l’île. C’est une ville agréable qui comprend un très grand lac artificiel autour duquel il est agréable de se promener.
  • Le climat fin décembre était agréable, plutôt sec et ensoleillé.
  • La ville peut servir de point de départ pour visiter le triangle culturel.
  • On y trouve de bons restaurants à des prix imbattables (restaurant du Muslim Hotel, Devon restaurant et la Devon’s bakery).

Temple de la dent

  • Kandy Tooth TempleIl s’agit d’un des temples les plus importants du bouddhisme. On y trouve une relique d’une dent de Bouddha conservée dans une pièce dorée.
  • C’est également un lieu politique important puisque chaque chef d’Etat du Sri Lanka y prononce son premier discours. Il a également été la cible d’un attentat commis par des indépendantistes Tamouls en 1996 : les contrôles de sécurité y sont donc organisés à l’entrée. En cas d’affluence, il est possible de faire le tour du site et de trouver une entrée moins fréquentée.
  • Des cérémonies sont organisées pour les fidèles deux fois par jour. Pour les touristes, elles présentent un intérêt limité.
  • Le site comprend également différents musées et temples.

Spectacle de danses traditionnelles

  • Prix : 500 Rs pour un spectacle d’une heure. Début à 17h30.
  • Différents bâtiments proposent ce type de spectacle à proximité du lac et du temple de la dent.
  • Le spectacle présente différentes danses traditionnelles à une salle remplie de touristes. Cela permet de se reposer et de découvrir le folklore sri lankais.
  • Attraction non indispensable mais sympathique en particulier avec des enfants.

Triangle culturelDambulla

Dambulla

  • A deux heures de voiture de Kandy, le site de Dambulla, classé à l’UNESCO, comprend un bouddha géant doré ainsi que des grottes sacrées datant d’il y a plus de 2000 ans.
  • Ce site vaut le détour et l’on peut y passer de une à deux heures en se promenant tranquillement.
  • On accède à ces grottes par un escalier à flanc de montagne. La vue est jolie et on y croise beaucoup de singes.
  • En haut, l’accès aux cinq grottes coûte 1500Rs. Elles abritent de très grandes statues de Bouddha allongé ainsi que des centaines de sculptures de Bouddha assis. Des fresques anciennes tapissent la roche.
  • Le musée du bouddhisme accessible sous le bouddha doré n’a pas d’intérêt.

Sigiriya

  • A trente minutes de Dambulla, le site de Sigiriya est également classé à l’UNESCO. C’est un des plus beaux sites du Sri Lanka et il convient d’y passer plusieurs heures.
  • Bien que l’entrée soit chère (30$), le site vaut absolument le déplacement. Eviter les heures les plus chaudes de la journée.Rocher au lion de Sirigya
  • La visite comprend un musée assez succinct mais utile en tout début de visite afin de comprendre l’histoire de Sigiriya. Ensuite, nous pénétrons dans le site par les ruines d’une ancienne cité avant d’approcher le rocher du Lion.
  • L’ancienne forteresse, construite sur le rocher,  est accessible par un grand nombre de marches. Au cours de l’ascension, on peut y découvrir les Demoiselles de Sigiriya, des fresques représentant de jeunes femmes dénudées, puis le mur « miroir » recouvert d’anciens graffitis. On accède ensuite à un terrasse à mi-hauteur qui permet d’avoir une très belle vue sur le site mais également les environs.
  • L’ascension finale implique de monter un escalier abrupt et est réservée aux personnes qui ne souffrent pas de vertige…

Nuwara Eliya

  • Cette ville est la plus grande déception de notre voyage et nous regrettons de nous y être arrêtés.
  • Si les guides annoncent une cité anglaise coloniale à voir absolument, nous sommes restés sur notre faim. Certains hôtels et bâtiments rappellent effectivement l’occupation britannique, le centre-ville est sans intérêt et il y a peu d’activités dans la ville.
  • Il est sûrement très agréable de séjourner au Grand Hôtel et de profiter du club de golf mais cela n’a malheureusement pas été notre cas.
  • Le climat de la ville est frais et humide. La gare est à environ 10 km de la ville, compter plus de 30 minutes de trajet en voiture sachant que la route est en travaux (difficilement praticable et loin d’être finie début 2014 !). Enfin l’hôtellerie y est particulièrement chère.

Pic d’Adam au Nouvel an

  • Pic d'AdamNous avons choisi de gravir le Pic d’Adam le soir du réveillon du 31 décembre en partant du Punsisi Rest à Dalhousie (voir Logement).
  • L’ascension se fait de nuit afin de profiter du lever de soleil au sommet de cette montagne sacrée. Le départ « classique » s’effectue donc vers 2 heures du matin. De nombreux pèlerins sont toutefois partis plus tôt ce soir là afin d’arriver au sommet pour la nouvelle année.
  • Nous sommes donc partis à 2 heures du matin. Nous n’étions pas les seuls à s’engager dans cette ascension. L’ambiance y est sympathique, mélangeant Sri Lankais et touristes dans la bonne humeur de la Saint Sylvestre.
  • Il faut environ 20 à 30 minutes avant le début de l’ascension à proprement parler. Plus de 5000 marches attendent les visiteurs. Les plus sportifs mettront environ 3 heures mais compter un peu moins de 4 heures pour arriver en haut en prenant son temps.
  • Le long du parcours, de nombreuses échoppes proposent boissons fraîches, eau, thé brûlant mais également pâtisseries et biscuits secs. Il est donc inutile de se charger.
  • La température chute au sommet et il convient de prévoir des vêtements chauds pour profiter pleinement du lever du soleil vers 6 heures du matin ainsi que de la vue époustouflante au-dessus des nuages.
  • Une cérémonie religieuse est organisée le matin auprès de l’empreinte de Bouddha / Adam. Il est utile de pénétrer dans l’enceinte du temple puisque c’est de ce côté que l’on peut admirer la mystérieuse ombre triangulaire de la montagne.
  • Si la montée est difficile, la descente est tout aussi éprouvante, en particulier le début où les escaliers, abruptes, s’enchaînent. Compter de 2 à 3 heures de descente.

Haputale

  • Cette ville n’a pas d’intérêt particulier si ce n’est comme point de départ pour la randonnée à Horton Plains. Nous avons profité de la région pour visiter une plantation de thé.
  • Farook Tuk-Tuk HaputaleDe nombreuses plantations de thé peuvent être visitées aux alentours de Haputale. Nous avons choisi la plus connue, l’ancienne usine de Sir Lipton. Elle se situe à environ 20 minutes de tuk-tuk. Ce trajet aller-retour nous a coûté 500 Rs et l’entrée environ 250 Rs par personne. La visite dure environ 1 heure et permet de comprendre le processus de production du thé ainsi que les différentes qualités de thé.
  • Farook, un chauffeur de tuk-tuk, nous a accompagnés pour cette excursion. Il propose des excursions et des visites à Horton Plains. Parlant bien anglais, il nous a trouvé une voiture avec chauffeur pour faire le trajet Haputale – Uda Walawe. Cela nous est revenu deux fois moins cher que si nous étions passés par l’hôtel.

Uda Walawe – Embilipitiya

  • Pour accéder au parc d’Uda Walawe, il est possible de se loger notamment à Embilipitiya (voir Logement) à environ 20 minutes de l’entrée du parc. De nombreux hôtels proposent d’organiser des safaris le matin afin d’observer les animaux.
  • Elephant à Uda WalaveLa réserve d’Uda Walawe est connue pour les éléphants d’Asie qu’elle abrite ainsi que pour les oiseaux.
  • Il est préférable de s’y rendre à l’aube afin d’optimiser les chances d’apercevoir un grand nombre d’animaux.
  • Le prix d’entrée est élevé (+ de 2000 Rs). A cela s’ajoute la location d’une jeep avec un guide. Le plus simple est de réserver l’excursion auprès de l’hôtel et de partir directement en jeep. On économise ainsi le taxi ou le tuk-tuk pour se rendre à l’entrée du parc. Via le Pavana Resort, cela nous a coûté 4500 Rs (il faut toujours ajouter l’entrée du parc).
  • Nous avons croisé d’autres jeeps mais la fréquentation du parc reste raisonnable. Nous avons pu apercevoir un grand nombre d’animaux dont bien entendu des éléphants mais également des buffles, des daims, un varan et de très nombreux oiseaux dont des paons, des toucans, des ibis, des aigles, etc.
  • Nous avons profité d’un safari d’environ 3 heures, ce qui nous a semblé suffisant. L’excursion s’est terminée avec une visite de l’Elephant Transit Home. Nous avons pu observer le repas des éléphanteaux à 9 heures avant de retourner à l’hôtel.

Negombo

  • Autant le dire de suite, cette ville accueille des touristes du fait de sa proximité avec l’aéroport de Colombo. C’est en effet pratique lorsque l’on part tôt le matin ou que l’on arrive dans la nuit puisque la ville se situe à une vingtaine de minutes en tuk-tuk de l’aéroport.
  • Negombo BeachAu-delà de cet aspect positif, la ville en elle-même est tout à fait banale. La plage n’est pas très propre et ne donne pas vraiment envie. Des excursions en bateau sont possibles mais cela n’en fait absolument pas un passage obligé au Sri Lanka.
  • A noter, avant de reprendre l’avion, qu’il y a de nombreuses boutiques à souvenir sur Lewis Place, dont le magasin Ayubowan où il y a un très grand choix de sculptures en bois, de d’articles de maroquinerie et de souvenirs en tous genres. On trouve également de nombreux vêtements (sarongs, batiks, etc.) sur un marché en centre-ville (proximité de la tour de l’horloge).
Guide du Routard Sri Lanka 2015
Sri Lanka
SRI LANKA 7ED

Guide du Routard – Sri Lanka

  • Le Guide du Routard est le guide idéal pour ce genre de destination. Une fois sur place, on peut se fier sans trop de problème aux adresses qui sont à l’intérieur.

Gallimard – Bibliothèque du voyageur – Sri Lanka

  • Le guide Gallimard est un excellent guide pour préparer le voyage. Les photos et les riches explications sont parfaits pour se donner envie et/ou se rappeler ce que l’on a vu.

Lonely Planet – Sri Lanka

  • Si vous n’aimez pas le Routard, le Lonely est le guide qu’il vous faut sur place…

Pour ceux qui en veulent plus, voici d’autres ouvrages sur le Sri Lanka :

Sri Lanka
Sri Lanka
Sri Lanka
Sri Lanka
Avec mots-clefs .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *