Edimbourg en un weekend

PrésentationInfos pratiquesTransportsVisitesPhotos

Edimbourg, capitale de l’Ecosse, convient parfaitement à une visite de quelques jours. Mélangeant plusieurs époques et styles architecturaux, il est dépaysant de découvrir les différents visages de cette à dimension humaine.

Résumé - Week-end à Edimbourg

Séjour de 3 jours en avril 2012.

Vols – Paris-Edimbourg avec EasyJet.

Visites dans la ville d’Edimbourg.

Il y a de nombreuses choses à découvrir à Edimbourg. Cela va de faubourgs médiévaux enterrés sous le Royal Mile jusqu’au dernier grand yacht de la famille royale en passant par un musée ludo-scientifique spécialisé dans les phénomènes optiques… Et puis, Edimbourg se présente aussi comme un très bon point de départ pour parcourir l’Ecosse en voiture.

Edimbourg2

Vue d’Edimbourg depuis le château médiéval

  • La ville d’Edimbourg est relativement petite, un hôtel bien situé permet d’accéder à pieds aux principaux lieux touristiques de la ville. Dans certains restaurants ou pubs, l’accent écossais mettra à mal votre si bonne compréhension de l’anglais…
  • Le choix de restaurants est vaste, on peut tout trouver à Edimbourg à tous les prix…
  • Il n’y a que la météo très écossaise qui pourrait vous dissuader d’y aller… Etant au nord de l’Europe, les journées d’été sont tellement longues qu’il est raisonnable d’imaginer ou d’espérer avoir un peu de soleil !
  • Nous avons passé deux jours et demi sur place, une journée supplémentaire aurait été utile pour visiter le Britannia, yacht royal et/ou faire une randonnée vers l’Arthur’s seat. 

Edimbourg5

  • Vols Paris CDG – Edimbourg, 17h05 – 17h50 (durée, 1h45). Réservé sur EasyJet deux mois et demi avant, 127€ par personne.
  • Navettes pour le centre-ville facilement accessibles : Airlink6£ l’aller-retour, achat du ticket dans le bus. Elles relient le centre-ville en moins 30 minutes normalement, mais nous avons mis plus d’une heure à cause de travaux. Le terminus se trouve sur le Waverly Bridge, au centre de la ville.
  • Vols retour, 07h30 – 10h20 (durée, 1h50). Vu l’heure de départ, il peut être intelligent de prendre un hôtel pas loin du centre ou du trajet du bus… 

Edimbourg4Voici ce que nous avons visité durant les deux jours et demi sur place :

  • Calton Hill – Colline également appelée Acropole d’Edimbourg à cause de monuments antiques datant du XIXè siècle. Y aller surtout pour la vue sur le reste de la ville.
  • Royal Mile – Principale artère de la vieille ville qui remonte vers le château d’Edimbourg depuis la résidence royale de Hollyrood.
  • Château d’Edimbourg – Monument le plus visité d’Ecosse, le château est assez grand et on y trouve plusieurs musées. L’audioguide est intéressant malgré quelques longueurs…
  • Camera obscura – Musée scientifico-ludique où l’on trouve des illusions d’optique, des hologrammes et d’autres expériences scientifiques. A l’origine du musée est la chambre noire du dernier étage qui permet de voir toute la ville grâce à un système de miroirs. Y aller par temps clair pour une meilleure visibilité dans la camera obscura.
  • Real Mary King’s Close – Une partie de la ville a été enterrée au fil de l’histoire et il s’agit ici de retrouver les ruelles et maisons oubliées sous terre. Cela sentait le piège à touristes et au final, on aurait pu s’en passer sans problème. Mais bon, comme il pleuvait…
  • Palais de Hollyrood – Résidence d’été de la reine, visite un peu rapide par rapport au prix mais c’est l’une des rares occasions de voir le luxe de la couronne britannique… Jardin très agréable et boutique kitsch.
  • Parlement écossais – Bâtiment ultra-moderne, à voir si on est dans le quartier, qu’il pleut et/ou si on veut comprendre à quoi sert le Parlement écossais…
  • Quartier de la vieille ville – Balade intéressante à travers de vieilles ruelles et découvertes de boutiques très… britanniques.
  • Quartier de la ville nouvelle – En face du château, ville plus moderne (enfin, XVIIIè siècle) où l’on trouve les principales chaînes de magasins, de nombreux restaurants. Balade agréable. 
Avec mots-clefs .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *