Istanbul en un grand weekend

PrésentationVols & HôtelInfos pratiquesProgrammeBudgetGuidesPhotos

Istanbul est une ville d’exception. Depuis l’Antiquité, la cité fut Byzance sous les Byzantins, Constantinople sous les successeurs de l’Empire romain puis Istanbul sous les Ottomans. Cette ville, à cheval entre l’Europe et l’Asie, est aujourd’hui l’une des plus grandes métropoles mondiales avec plus de 14 millions d’habitants. Il faut plusieurs voyages pour découvrir l’étendue de sa richesse.

Résumé - Un grand weekend à Istanbul
  • Séjour de 5 jours / 6 nuits à Istanbul via LastMinute.com.
  • Vols – Bruxelles – Istanbul avec Turkish Airlines.
  • Hébergement au Best Western Antea Palace à Sultanahmet.
  • Visites de la ville d’Istanbul et du Bosphore.

Nous y avons séjourné un grand weekend de 5 jours/6 nuits en avril 2014.

Le coût de la vie sur place en fait une destination facilement accessible. Le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour profiter d’Istanbul.

Vue du Bosphore depuis le palais de Topkapi.

Vue du Bosphore depuis le palais de Topkapi.

Pour naviguer dans ce voyage, les onglets ci-dessus permettent d’accéder :

  • Vols & Hôtel – Ce qu’il faut savoir pour venir à Istanbul et sur l’hôtel Antea Palace où nous avons séjourné.
  • Infos pratiques – Des renseignements sur les transports en commun et sur les restaurants à Istanbul.
  • Programme – Présentation des visites que nous avons effectué.
  • Budget – Bilan du coût d’un grand weekend à Istanbul.
  • Guides – Sélection de guides utiles pour un séjour à Istanbul.
  • Photos – Album photo du voyage.

Vols

Vol aller

  • Vols aller : Bruxelles – Istanbul, durée 3h20 (idem depuis Paris). Une fois arrivé à l’aéroport d’Istanbul, il ne faut pas être pressé… Atterris vers 22h30, on est sorti de l’aéroport juste avant minuit. Les contrôles d’entrée du territoire prennent énormément de temps (même pour les Turcs !). Il y a des distributeurs de billets dans le hall principal afin de récupérer des lires turcs. N’hésitez pas à faire un peu de monnaie auprès des boutiques si le distributeur vous donne des coupures de 100LT (voir Budget).

Navette Aéroport Ataturk d’Istanbul – Centre-ville / Sultanahmet

  • IstanbulAyaSofiaPlusieurs possibilités s’offrent à vous pour rejoindre Istanbul depuis l’aéroport international : navettes, taxis, bus, métro…
  • Le plus simple et rapide est le taxi. Il en coûte un peu moins de 50LT (moins de 20€) pour aller directement à votre hôtel. Il nous a demandé le numéro de l’hôtel afin de se renseigner sur l’itinéraire et nous sommes arrivés à l’hôtel en moins de 30 minutes.
  • Moins chers et moins rapides sont les transports publics, en métro ou en bus (voir Transports en commun ci-dessous). A moins d’avoir un hôtel situé sur la ligne 1 du métro, l’intérêt semble un peu limité.
  • Il y a de nombreuses navettes/taxis collectifs pour 10-20LT/personne qui vont vers le centre-ville (quartier de Sultanahmet). Cela peut-être un bon compromis si vous êtes seul ou à deux.
  • Pour le retour, il y a de nombreuses agences dans Sultanahmet proposant le service de navettes pour environ 5€. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Sinon, les hôtels peuvent très rapidement faire venir un taxi pour vous…

Vol retour

  • Vols retour : Istanbul – Bruxelles, durée 3h15 (idem pour Paris). On ne peut que vous conseiller d’arriver largement à l’avance à l’aéroport Ataturk. Nous avions deux heures de marge en début d’après-midi et nous avons directement embarqué sans attendre… Dans le hall des départs, il y a un premier contrôle de sécurité pour les bagages (20-25 minutes). Ensuite, le check-in ou le drop-bag de Turkish Airlines était assez lent (30-40 minutes). Puis, on arrive au contrôle pour la sortie du territoire turc. Là, on a encore fait plus de 30 minutes de queue… Il y a un deuxième point de passage pour le contrôle d’identité, à l’opposé des guichets Turkish Airlines, peut-être est-ce plus rapide ? Après 1h30, les ultimes contrôles de sécurité sont rapides… Il faut encore se rendre à sa porte d’embarquement ce qui peut prendre du temps. Avec tous ces retards, notre avion a finalement décollé avec près d’une heure de retard…
  • On ne sait si c’est la norme ou si on est tombé sur une mauvaise journée mais on peut simplement dire : prévoyez du temps !

Hôtel Antea Palace Best Western

  • L’hôtel est situé au sud du quartier de Sultanahmet, près de la petite Sainte-Sophie (Kuçuk Ayasofia). La réception est ouverte en permanence. Les chambres ne sont pas très grandes même si elles sont agréables. Il y a un SPA et un fitness center (qui se limite à un vélo et à un tapis de course). La piscine du SPA est vraiment petite avec de l’eau un peu froide. Le hammam ne fonctionnait pas très bien (très peu chaud) tandis que le sauna était agréable. A moins de vraiment aimer le sauna, on ne choisit pas cet hôtel pour le SPA.
  • Le petit-déjeuner est servi de 7h à 10h. Il est assez fourni et offre une grande variété de produits.

Transports en commun à Istanbul

  • IstanbulNewMosqueLes transports en commun ne correspondent pas à la taille d’Istanbul. A moins d’avoir un hôtel près d’un arrêt ou de suivre les principales lignes, vous n’utiliserez pas trop le tram ou le métro. Le tram est pratique car il passe dans le quartier historique mais il est souvent bondé. Le métro est très propre et rapide mais il dessert assez peu de lieux touristiques. Si vous les prenez souvent, il faudra prendre une carte magnétique. Sinon, prenez des jetons qui coûtent 3LT. Plus d’infos sur Routard.com ou TooIstanbul.
  • Le taxi est, dans bien des cas, plus efficace et aussi cher que les transports en commun si vous êtes plusieurs. Il faut avoir l’appoint ou de petites coupures pour éviter que le chauffeur garde la monnaie (s’il garde 5LT, pensez que cela fait environ 2€…). Les compteurs sont intégrés au rétroviseur central, il faut vérifier qu’il est bien activé et que la course démarre à moins de 2LT (prise en charge). Attention au temps, la circulation peut-être très encombrée à Istanbul… Plus d’infos sur TooIstanbul.

Restaurants

  • On peut manger à tous les prix à Istanbul.

1er jour

  • Petite Sainte-Sophie / Küçuk Ayasofya Camii – A découvrir pour l’intérieur intimiste et aussi pour le havre de paix de la cour intérieure.
  • Mosquée bleue / Sultanahmet Camii – Un des plus beaux monuments que l’on ait vu, magnifique à l’extérieur et à l’intérieur. L’entrée est gratuite mais la mosquée est fermée aux heures de prière. Selon l’affluence, on pourra vous demander de rentrer par la droite du bâtiment.
Les incontournables du voyage
  • Le quartier de Sultanahmet avec la Mosquée bleue, Sainte-Sophie et le Palais de Topkapi
  • Les mosquées stambouliotes
  • Le Grand Bazar
  • Le quartier de Beyoğlu
  • Une croisière sur le Bosphore
  • Sainte-Sophie – Incontournable également mais il peut y avoir un peu d’attente… L’entrée est à 30LT. Pour accélérer, il y a la possibilité de prendre un Pass Musée (85LT) qui permet de ne pas faire la queue aux guichets. Ce pass est valable 3 jours, il sert de coupe-file également pour Topkapi où l’attente peut-être redoutable. Il y a des machines automatiques à droite de l’esplanade reliant Sainte-Sophie à Topkapi. Plus d’infos sur : http://www.muze.gov.tr/museum_pass.
  • Citerne des mille et une colonnes – Vers l’arrêt de tram Sultanahmet, peu cher (10LT) mais intérêt assez faible comparé à Yeteraban (voir plus loin).
  • Hippodrome avec obélisque de Théodose / colonne de Constantin / colonne serpentine – Centre historique faisant le lien entre la Mosquée bleue et Sainte-Sophie. Lieu de promenade très touristique mais tout de même agréable.
  • Mausolées (Türbesi) des sultans – Entrée gratuite à droite de Sainte-Sophie, avant Topkapi. A découvrir.
  • Promenade dans SultanahmetQuartier historique et touristique. On vous proposera des boat-tours à des prix indécents, des parapluies en cas d’averse, de l’eau en cas de chaleur. Bref, un quartier touristique.
  • Sokollu Mehmet Pasa – Petite mosquée un peu cachée. Y passer si votre hôtel est dans le quartier.

2ème jourIstanbulTopkapi

  • Palais de Topkapi – Un autre incontournable, il faut compter une demi-journée pour tout voir. Le Museum Pass (voir ci-dessus) permet de gagner beaucoup de temps. Palais vaste, affluence très importante. Un bon guide est nécessaire pour comprendre l’organisation du Palais. Le harem est la partie la plus impressionnante. Attention, il n’y a rien pour manger à l’intérieur du Palais et le restaurant avec vue sur le Bosphore est très cher.
  • Musées archéologiques – L’entrée est possible avec le Museum Pass. Au vu du passé de la ville, il est normal que le musée archéologique d’Istanbul se conjugue au pluriel. Les collections sont assez variées, peu d’explications tout de même (il est toutefois possible de prendre un audioguide). Le musée était en travaux au printemps 2014.
  • Église Sainte-Irène – A gauche, à l’entrée de Topkapi, entrée possible avec le Museum Pass. Visite rapide mais une des plus vieilles églises byzantines. Elle préfigure le style de Sainte-Sophie.

3ème jour

  • Musée des mosaïques – Musée qui se trouve au milieu d’un bazar derrière la Mosquée bleue. On l’a fait parce qu’il était dans le Museum Pass. Même si la taille des mosaïques est remarquable, il faut aimer la mosaïque antique…
  • IstanbulGalataMusée de l’Histoire des Sciences et Technologies de l’Islam – Situé en bas du très joli Parc Gülhane, c’est un musée récent qui retrace la contribution des savants musulmans dans l’évolution des sciences. Le musée est assez agréable (maquettes, écrans, etc.). Ceci dit, le fait que musée ait été fait pour montrer la supériorité des musulmans dans les différents domaines scientifiques et technologiques au Moyen Age laisse une drôle d’impression. Comme si il fallait inverser un complexe d’infériorité…
  • YeterabanRéservoir souterrain antique qui attire énormément de touristes. Longue queue qui avance vite, moins de trente minutes d’attente avec une queue qui faisait le tour de la place (avant le panneau Yeteraban 80m). En bas, c’est un peu la foire, surtout pour aller voir les colonnes aux méduses. Mais bon, le lieu reste tout de même impressionnant avec ces centaines de colonnes…
  • Grand bazar – Même si vous n’avez pas envie de faire des achats, le lieu est à découvrir absolument. Des rues interminables, des milliers de boutiques, les dimensions du bazar sont hors-norme. Tout autour du grand bazar, on ne trouve encore que des rues commerçantes… Attention, le grand bazar est fermé le dimanche.

4ème jour

  • IstanbulBazarEgyptienQuartier de Beyoğlu – Possibilité de prendre les transports jusqu’à la place Taksim. Promenade jusqu’au quartier de Galata en empruntant la grande rue commerçante (Rue İstiklal). La place Taksim n’est pas très belle, le quartier est surtout à découvrir en soirée. Il est étonnant de voir la rue İstiklal encore bondée à 1h du matin un samedi soir…
  • Croisière sur le Bosphore – Beaucoup de personnes vous proposeront une croisière sur le Bosphore pour 20€ (environ 60LT). On vous conseille plutôt d’aller au premier embarcadère près du pont de Galata. Pour 10LT, vous pourrez avoir une croisière de 2 heures. En haute saison, il y a trois départs par jour. Pour un peu plus cher, il y a une croisière plus longue qui remonte plus au Nord du Bosphore. Par contre, il faut arriver au moins 30 minutes avant si on veut avoir une place correcte sur le pont supérieur. Le navire longeant la côte à gauche, il vaut mieux se mettre à bâbord.
  • Mosquée neuve / Yeni Camii – Entre l’embarcadère et le bazar égyptien, voici une autre des magnifiques mosquées d’Istanbul à découvrir.
  • Bazar égyptien – Ce bazar est bien plus réduit que son aîné mais c’est ici que l’on peut trouver toutes les épices, les loukoums, les baklavas possibles et inimaginables…

5ème jour

  • IstanbulMosqueSolimanMuraille de Constantinople ou de Théodose II – La muraille marquait la limite de la ville au Vè siècle. On y accède en bus, en taxi ou en métro (station Ulubalti). La ville n’a pas laissé énormément de place à cette muraille. Pour mieux la découvrir, il faudrait aller vers le Sud. En bref, à découvrir si on a du temps ou pour rejoindre Saint-Sauveur-in-Chora.
  • Saint-Sauveur-in-Chora – Même si l’accès est un peu lointain, cette église vaut le détour pour ces mosaïques byzantines uniques. La petite place devant l’édifice est très agréable pour prendre un turkish tea avant de repartir…
  • Mosquée Fatih Mehmet – Lorsque l’on revient vers les quartiers historiques, on passe par le complexe impérial du sultan Fatih Mehmet. Très belle mosquée, vaut le détour.
  • Aqueduc de Valens – Assez proche du la mosquée Fatih Mehmet, on longe l’aqueduc antique jusqu’à la mosquée du Prince.
  • Mosquée du Prince / Şehzade Camii – Mosquée construite par Soliman le Magnifique en l’honneur de son fils. Très beau lieu, à découvrir.
  • Mosquée de Soliman / Süleymaniye Camii – Mosquée à voir absolument ! L’intérieur est pour certains, plus beau que la mosquée bleue.

Budget

  • Le graphique permet de voir la répartition du budget de ce voyage. Dans le détail, cela donne :
  • Le coût total pour une petite semaine à Istanbul à deux a été de 1 500€.
  • L’offre LastMinute.com avec le vol & l’hôtel était à 1 133€ trois mois avant. Cela revenait à environ 100€ plus cher de prendre soi-même le vol et l’hôtel.
  • La deuxième dépense a été la nourriture avec environ 40€/jour en moyenne. Cela fait une centaine de lires turques par jour.
  • Le fait que les mosquées soient gratuites et qu’on ait pris le Museum Pass font que les visites ont coûté moins de 100€ (un peu moins de 300 LT).
  • Les transports stambouliotes ne sont pas chers. Pour avoir pris plusieurs fois le taxi et les transports en commun, nous arrivons à 57€ (160 LT).

Infos pratiques

  • Au total, pour 5 jours et 6 nuits, nous avons retiré 1100 lires turques. Nous n’avons pas fait de grandes dépenses tant au niveau des restaurants que des pauses cafés.
  • Le Turkish Tea coûte de 1 à 3LT. L’alcool est bien plus cher (et n’est pas disponible partout), surtout dans les lieux touristiques…
  • Un distributeur de billets de la BNP nous a proposé de débiter notre compte en euros directement afin de ne pas avoir les frais de change. Au final, cela est revenu 10€ plus cher que la commission de notre banque (pourtant peu intéressante en ce qui concerne les frais de change…).
Guide Voir Istanbul
Guide du Routard Istanbul 2014/2015
ISTANBUL EN QUELQUES JOURS 4ED
Un Grand Week-End à Istanbul
Istanbul
Le Guide Vert Week-end Istanbul Michelin
Istanbul
Istanbul et la Turquie occidentale
    • La destination étant très touristique, chaque collection a un guide sur Istanbul. Voici une sélection de guides pour Istanbul trié selon nos préférences.
    • Le Guide Voir est comme souvent une réussite, il présente de nombreux dessins et schémas qui permettent de mieux comprendre les sites culturels que l’on visite. C’est un guide qui permet de se cultiver sans forcément lire des pages et des pages…
    • Le Guide du Routard reste un classique pour ceux qui aiment le style. Même si les bonnes adresses se trouvent désormais plus facilement sur internet, il reste une référence.
    • Pour Istanbul, le Lonely Planet français se contente d’une version « en quelques jours ». Il existe un Lonely Planet plus généraliste sur la Turquie. Comme pour le Routard, il faut aimer le style très factuel du Lonely.
    • Un Grand Week-end à Istanbul permet de découvrir la ville d’une manière assez efficace. Après, ce n’est pas dans ce guide que l’on va trouver tous les détails culturels non plus…
    • Le Cartoville est idéal pour ceux qui aiment simplement se promener en ville.
    • Istanbul – Week-end n’est pas très pratique. Nous avons trouvé qu’il n’y avait pas assez d’information sur les sites visités et que la division des quartiers rendait l’ouvrage peu pratique à utiliser.
    • Nous n’avons pas consulté le GéoGuide Istanbul mais nous avions trouvé cette collection agréable lors d’un précédent voyage. A feuilleter donc
    • Les guides National Geographic sont un peu à part parce qu’ils proposent un voyage avant le départ. Ce sont davantage des ouvrages sur la destination qu’un véritable guide. Ils ont leur place dans une bibliothèque et ils permettent de garder le souvenir du voyage. Un bon livre cadeau…
Avec mots-clefs .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *